La Rencontre des Mondes, la mort n’existe pas et n’a jamais existé

Mes amis célestes m’ont enseigné qu’à chaque souffle de vie il n’y avait aucune séparation entre « la mort terrestre » et l’autre Monde. 

L’humanité vit une mutation sans précédent, elle acte le début d’énormes changements de conscience pour des milliers d’années.

Au moment de ce que sur terre nous appelons encore   » la mort », nous vivons un processus de grand changement où chacun des  organes de notre corps; le coeur, le cerveau …..  va s’arrêter de fonctionner. Mais à ce stade nous sommes encore en pleine métamorphose, notre conscience supérieure va retirer la corde de cristal qui est reliée à notre coeur, c’est à cet instant que ce que nous appelons « la mort «  intervient. Même si nous ne sommes affectés par aucune maladie et que les  cellules de notre corps sont saines, dés lors que la corde de cristal se retire, notre corps physique s’éteint.

Lors du départ de mon âme de coeur, il m’a été permis de vivre en conscience  le moment où son âme a quitté son corps physique, j’ai aussi ressenti  une activité très intense du monde céleste. J’avais une partie de moi qui était reliée à son âme et l’autre partie qui était reliée au monde médical présent autour de moi. En fait le seul lien visible qu’il me restait, c’était son corps physique qui n’était plus en activité, d’ailleurs le personnel médical l’a déclaré «  mort » dans cet instant. C’est dans ce moment particulier que l’on perd pieds parce qu’on nous annonce «  la mort » mais ce n’est pas ça du tout. L’âme a souvent quitté le corps physique avant même que « la mort » soit déclarée.

Notre âme au moment de la métamorphose est revêtue de son corps éthérique et va remonter jusqu’au niveau de conscience le plus élevé qu’elle ait atteint durant ses incarnations.

Donc la mort n’est pas du tout la fin de l’existence mais un grand changement, puisque désormais nous allons vivre mais sans le corps physique. C’est une mutation énorme, à laquelle l’âme va devoir s’habituer.

Sans le corps physique, nous ne pouvons plus intervenir sur le plan terrestre, on ne peut plus interagir sur les problèmes matériels que nous n’avons pas eu le temps de résoudre avant notre départ.

Maintenant je pense que vous commencez à comprendre que ce que la terre appelle «  la mort » est celle du corps physique, uniquement du corps physique, notre âme va continuer son chemin.

Personnellement je me suis adaptée à ce changement en étant à l’écoute de mon coeur, de mes rêves ainsi que d’autres formes de communication. Le relais s’est très bien mis en place même si j’étais fortement déstabilisée par cette mutation puisque je vis sur Terre et tout le monde autour de moi s’exprimait avec des termes sur « la mort terrestre ». Pour moi les mots les plus insupportables ont été « Toutes mes condoléances » Je ne répondais pas à cette formule ou bien lorsque vous cochez la case « veuve », j’ai très vite résolu le problème, je ne coche plus cette case.

Avec mon âme de coeur, nous avons eu la chance de pouvoir bien préparer son départ  spirituellement, nous avons pu aussi parler très longuement de  » la métamorphose » qu’il allait vivre. Ça lui faisait très peur et en même temps il avait conscience de savoir pas mal de choses mais c’était quand même la grande inconnue. Je lui avais promis de l’accompagner jusqu’au bout et bien au-delà, je ne savais pas du tout comment tout ça allait se passer mais j’avais confiance. Finalement  j’ai bien été présente  jusqu’au bout, en lui tenant la main je lui ai parlé pour le rassurer en lui décrivant tout ce que je voyais et ressentais. Lorsque j’ai dû quitter la chambre je me suis reliée à mon coeur qui a pris le relais …… et j’ai commencé à lui parler ainsi sans plus jamais être séparé. J’ai commencé à cet instant ma mutation sans en avoir conscience.

Depuis sa métamorphose nous n’avons jamais cessé de communiquer, si je ne comprends pas ce qu’il veut me dire, un rêve vient toujours m’éclairer.

Ce fut le cas pour nos 2 chats; c’est lui qui s’en occupait principalement le soir, de mon côté je gérai notre petit chien et lors d’un rêve il m’a montré et expliqué ce que je devais faire chaque soir pour chacun de nos chats. J’ai mis une bonne semaine pour comprendre mon rêve, et désormais le soir je m’occupe de chacun de nos chats et leur apporte tout ce dont ils ont besoin en câlins et en paroles aimantes. Ce fut donc très important pour lui de me transmettre cette information pour être en paix.

« La mort du corps physique » est une expérience qui n’appartient qu’à notre planète, elle n’existe nul par ailleurs dans l’Univers, sur certaines planètes c’est en conscience que l’on décide de faire son passage pour accéder à l’entre deux vies.

Sur la Terre  tout doit passer par la souffrance, l’homme ne peut même pas imaginer « une mort » qui soit une vraie libération ! Elle ne peut être qu’un poids de souffrance.  La pensée de la « mort »  englobe non seulement tout un système de pensées, mais elle façonne aussi notre façon de vivre, d’aimer ou de ne pas aimer tout au long de notre existence.   Et à partir de là c’est un véritable enfermement que l’humain va s’imposer, il n’imaginera jamais que la vie n’a ni début ni fin mais qu’elle est un perpétuel accomplissement de l’âme, et que celle-ci vit tout simplement des mutations sur différents plans d’évolution au fur et à mesure de ses différentes incarnations.

Dans son système de croyance l’humain ne peut imaginer que nous ne sommes jamais séparés de ceux que l’on aime ou  que l’on a aimés. Imaginez votre vie en pensant  que vous restez reliés pour l’éternité à tous ceux que vous avez aimés ! Toute la structure de notre vie telle qu’on la pense à ce jour serait remise en question même la façon dont on les a aimés.  Une nouvelle conscience apparaîtrait …… Nos amis célestes sèment des graines depuis si longtemps pour que cette nouvelle conscience puisse éclore et modifier le cours de notre vie sur la Terre.

Cette pensée de « la mort »  ne permet à aucun d’entre nous de pouvoir imaginer un autre monde, puisque nous sommes tous enfermés dans un système de pensées.

NON nous ne vivons pas «  de petites morts » durant notre existence, nous vivons des mutations ! Des métamorphoses ! Des transformations ! Des passages ! Même notre vocabulaire est un enfermement !

La « mort « n’existe pas et n’a jamais existé

La vie sur Terre est  une extraordinaire école de la pensée, de l’évolution, de l’amour, on ne nous demande non pas de devenir des êtres parfaits mais tout simplement d’incarner l’amour à chaque inspire.

Dés l’âge de 3 ans j’ai été confronté à « cette mort terrestre », mon petit frère est bien venu au monde mais n’a jamais pu rejoindre la maison, toute ma vie durant, je l’ai cherché de partout, il m’a fait beaucoup  voyager, je lui ai parlé chaque jour,  il m’a toujours guidé et encore aujourd’hui. Très vite j’ai su que « la mort n’existait pas » qu’il n’y avait aucune séparation entre les Mondes, pour moi c’était une évidence et c’était aussi ma survie. Je savais qu’il vivait mais autrement, je ne pouvais pas l’exprimer, je le sentais près de moi et je ne me sentais pas seule. Alors dés mes 3 ans j’ai vécu à ma façon en parlant au ciel et en écoutant les réponses de mon petit frère et de mes amis célestes.

Et puis un jour  le ciel m’a fait un énorme cadeau, la rencontre de mon âme de coeur , celle que ne l’on fait qu’une seule fois dans sa vie, on a toujours su que notre histoire et notre amour ne s’arrêterait pas du tout à  » cette mort physique »  mais qu’elle appartenait à l’éternité, nous n’avons fait aucun plan, juste la promesse de ne jamais se séparer.

Et puis de nombreuses années plus tard la vie terrestre nous a  » séparés physiquement » j’ai  vécu à nouveau  la grande initiation de la « mort de l’enveloppe terrestre ». Mais pour cette fois, je devais faire cette expérience  comme on la vit sur la Terre mais en tant qu’adulte, en conscience et surtout comprendre, ressentir tout ce qui se passait dans le coeur et les cellules. « Une vraie mort du corps physique »

Alors oui durant plusieurs mois je suis « morte « moi aussi, j’ai fait mon passage et ce fut terrifiant, j’étais en mode «  décomposition » Je ne savais plus qui j’étais, ni où j’allais, alors à l’idée de penser à demain était impossible ! J’entendais aussi des mots véhiculant une énergie très froide, où l’amour n’avait plus sa place. Alors c’est vrai qu’il y a beaucoup de travail à faire sur notre planète pour adoucir ce passage, cette métamorphose  que l’on nomme «  La mort » et ça va prendre du temps !

C’est le moment d’apporter les grands changements pour la Rencontre des Mondes.

Après plusieurs mois, lorsque la leçon fut apprise, comprise et bien infusée on m’a demandé  d’apprendre à vivre désormais sans la séparation des Mondes et d’aller à la rencontre des Mondes. De parler à mon âme de coeur, lui écrire, le ressentir avec son nouveau corps de lumière pour que je puisse communiquer avec lui et transmettre cet enseignement.

Je ne peux écrire que des mots, mais vivre en conscience avec ceux que nous avons aimés lors de leur passage sur Terre,  libérés de leur enveloppe physique,  est un pur bonheur et l’amour est éternel, ne l’oubliez jamais. La séparation n’existe pas, c’est une pure illusion du monde terrestre.

Je Suis donc prête pour vous accompagner, vous soutenir sur ce merveilleux chemin et partager mes expériences.

La séance peut se faire  à votre domicile si vous vivez entre Grenoble et Chambéry ou bien sur Skype ou Messenger ….. ensemble nous répondrons aux questions que vous vous posez. 

Contactez-moi en cliquant sur « About » vous pouvez m’envoyer un message auquel je répondrai.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :